Inside Magritte !

Les P5B vous racontent !

« C’était un 16 février de 9h30 à 12h15 à la Boverie.

Au début de l’exposition Inside Magritte, il y avait 4 peintures originales. On nous a laissé 10-15 minutes pour les regarder. Par contre, il n’y avait pas de guide pour nous expliquer plus en profondeur. Mais c’était chouette.

« Nous nous sommes dirigés vers la deuxième partie de l’exposition. Il y avait d’autres classes. Il faisait tout noir. Partout, il y avait des projecteurs (au moins 10). Là, on a regardé des peintures, des dessins.

Puis, les profs nous ont appelé par petits groupes dans une pièce pleine de miroirs. Partout !

C’était une bonne matinée. »

                                                                                                                      Nael

« Le mercredi 16 février, nous sommes partis de l’école à 9h30 pour aller au Musée de la Boverie.

Dans une première pièce, il y avait 4 tableaux.

Puis nous avançons dans une salle avec une dizaine de projecteurs qui montraient des oeuvres. Il y avait des objets qui apparaissaient dans plusieurs tableaux. Magritte aimait faire des oeuvres qui nous trompent.

Au milieu de la salle, il y avait un cube où partout il y avait des miroirs. Là aussi, on projetait des oeuvres de Magritte. C’était bien parce que nous aurions dit que nous faisions partie de l’oeuvre.

C’était une bonne expérience mais dommage que nous n’étions pas mieux assis et qu’il n’y avait pas autre chose que des projecteurs. »

                                                                                                                      Milo

« Dans les 4 tableaux, je n’en ai aimé qu’un : La forêt, même si le titre n’avait rien à voir avec le dessin. Les 3 autres tableaux avaient aussi des noms bizarres. Je me rappelle qu’un était une sirène, un autre un coucher de soleil et le dernier, un chemin avec des objets qui ne devaient pas être là. »

                                                                                                                      Nikita

« Nous avons vécu l’exposition autrement que celle(s) de d’habitude car il y avait des projections de ses très nombreux tableaux où nous pouvions voir des pommes, des oiseaux, des hommes portant un chapeau melon qui formaient les oeuvres connues ou pas dont la fameuse pipe ou la grosse pomme coincée dans une pièce non aménagée. »

                                                                                                                      Emile


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.